<blockquoteclass="twitter-tweet" data-lang="fr">

Bon résumé. Merci @nicolasbayfn https://t.co/S9AKinAL8w

— J.P Fillet-SDFN85 (@JPFillet) 27 novembre 2016

On nous parle soudainement du tandem Fillon Retailleau mais ce tandem existe depuis 2009 soit un an avant le départ de Retailleau du... MPF!

Puis après avoir voulu la place de Président du département qu'il a brillamment remporté, il s'evertuait à expliquer que son allégeance a la Vendée était sans limite....jusqu'à l'appel de la Région....qu'il quittera comme il a fait a chaque fois pour une meilleur opportunité. Opportuniste? non..à peine lorsque vous ouvrez le dictionnaire et cherchez le mot opportuniste, sa photo apparaît désormais à coté de la définition...

Quand à Fillon, il est vrai que son nom comme Retailleau d'ailleurs n'est jamais cité dans des affaires politico-financieres comme c'est le cas avec Sarkozy et Paul Bismuth, il faut reconnaître à ces deux hommes une certaine intégrité assez rare en politique, mais pour le reste comme la loyauté par exemple on sait pour Retailleau avec De Villiers, mais Fillon qui se plaint aujourdh'ui de Sarkozy alors que pendant 5 ans il a été son valet....pardon premier ministre est assez amusant.

Le bilan de Sarkozy est le sien. Si il était en désaccord alors il pouvait démissionner et puis son nom est apparu dans l'affaire Jouyet-Fillon rappelant ainsi un peu le cheminement de Retailleau-De Villiers.

Donc pour conclure en politique qui s'assemble se ressemble et je finirai par rappeler qu'il ne faut jamais vendre la peau de l'ours sans l'avoir tuer..car il s'agissait d'une primaire d'un niveau assez faible vu les candidats qui auraient été tous battus au 1er tour de la présidentielle.

Donc bonne chance à Retailleau mais un conseil ne déménagez pas à Neuilly de suite... attendez le 2eme tour de la présidentielle, car Fillon aura fort a faire a séparer son bilan de celui de son patron.